L'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) reçoit moins d'étudiants autochtones à son campus de Val-d'Or cette année. L'institution est reconnue pour son Pavillon des Premiers Peuples à Val-d'Or.

Avec les informations d'Émélie Rivard-Boudreau

Cette année, certains programmes autochtones n'ont pas été ouverts, notamment en éducation, en travail social, dans le domaine de l'enfance et de la famille, ainsi qu'en tourisme.

Le directeur du campus de l'UQAT à Val-d'Or, Vincent Rousson, indique que cette décision a été prise « parce qu'on jugeait que la demande n'était pas suffisante, donc on a essentiellement ouvert les programmes en administration cette année au niveau des programmes autochtones. On a une légère baisse d'étudiants physiquement ici au campus, mais en contrepartie, on a de plus en plus de programmes que l'on offre sur les communautés. Donc, en bout de ligne, on a probablement le même nombre, sinon un peu plus d'étudiants autochtones à l'UQAT, mais physiquement ici au campus de Val-d'Or, on en a un petit peu moins. »

Selon Vincent Rousson, la crise du logement qui sévit depuis une dizaine d'années a aussi limité l'intérêt d'étudiants cris à s'établir à Val-d'Or.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine