Retour

Moins d'exposants pour la 15e Foire gourmande de Ville-Marie

Un moins grand nombre d'exposants se sont rendus à la Foire gourmande de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-Est ontarien cette année. 27 kiosques alimentaires attendaient les festivaliers. Au cours des années précédentes, plus d'une quarantaine d'exposants présentaient leurs produits aux amateurs de découvertes culinaires.

Cela ne surprend pas le président de la Foire gourmande, Marco Latreille. « On s'y attendait parce que le comité a quand même pris une décision d'augmenter la tarification des kiosques des gens provenant de l'extérieur de nos trois régions de l'Abitibi, du Témiscamingue et du Nord-Est ontarien, dit-il. On voulait revenir à la base, à notre année anniversaire qui est le quinzième, on voulait que les agrotransformateurs, les producteurs de nos trois régions puissent se faire valoir, se promouvoir. C'est à ça que doit servir la Foire gourmande. »

Cette année, la Foire a réalisé un virage technologique en remplaçant les coupons par un bracelet électronique. Une bonne décision selon M. Latreille. « Tout se faisait avec le bracelet à puce. Plus besoin d'aller acheter des coupons, de transiger avec des coupons. Imaginez la petite famille avec les enfants, on tient le cabaret d'une main, on essaie de retenir les enfants pour ne pas qu'ils courent partout, pour sortir les coupons de nos poches, les donner aux commerçants. Tandis que là, on fait juste présenter notre bracelet, c'est scanné, ils ont débité l'argent dont ils avaient besoin, nous, on poursuit notre expérience. Donc, c'est beaucoup plus facile pour les visiteurs, mais aussi pour les exposants, parce qu'ils n'ont plus à compter les billets », explique-t-il.

Les organisateurs estiment que près de 60 000 personnes ont assisté à l'événement.

Marco Latreille sera l'invité de Karine Mateu au Radio Magazine.

Plus d'articles

Commentaires