Retour

Mort à Westwood : le syndicat accuse Iamgold d'avoir retenu des informations

Parallèlement au dépôt du rapport d'enquête sur le décès du travailleur Pierre Audet en février 2017 par la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), le Syndicat des Métallos accuse la mine Westwood d'Iamgold d'avoir retenu de l'information.

Avec les informations de Marc-Olivier Thibault

Le représentant syndical, Harold Arseneault, déplore que la compagnie ait demandé à tous les participants de l'enquête de signer une entente de confidentialité.

« Ils disaient qu'ils étaient prêts à nous donner les documents sauf qu'il fallait signer des ententes de confidentialité. Le représentant en prévention devait signer des ententes de confidentialité et ne pas communiquer avec le syndicat aucune divulgation du rapport. Ça ne faisait pas de sens », soutient-il.La minière se défendLa directrice des ressources humaines à la mine Westwood, Isabelle Labrie, répond que la minière voulait éviter les fuites d'information alors que l'enquête était en cours.

Le litige est maintenant devant le Tribunal administratif du travail (TAT).

Plus d'articles

Commentaires