Retour

Mort de Gordie Howe : l'Abitibi-Témiscamingue se souvient

Le milieu du hockey en Abitibi-Témiscamingue se souvient de Gordie Howe. Le célèbre numéro 9 des Red Wings de Détroit dans la Ligue nationale de hockey est mort à l'âge de 88 ans.

La vedette originaire de la Saskatchewan a compté 801 buts dans la Ligue nationale et n'est devancée à ce chapitre que par Wayne Gretzky. En entrevue au Radio magazine, Gilles Laperrière et Rogatien Vachon ont raconté leurs souvenirs de Gordie Howe.

Gilles Laperrière se souvient du style de jeu robuste de Gordie Howe. Celui qui a consacré 43 ans de sa vie au hockey mineur en Abitibi-Témiscamingue a croisé le fer avec le numéro 9 lors d'un match de démonstration à Québec au début des années 50.

« Gordie Howe, c'était un ailier droit. Il y avait toujours de la compétition entre les amateurs entre Maurice Richard et Gordie Howe, parce que c'était deux joueurs complètement différents. Maurice Richard était explosif pour rentrer au filet, tandis que Gordie Howe, lui, il rentrait avec la rondelle au filet », se rappelle Gilles Laperrière.

Souvenirs de Rogatien Vachon

Rogatien Vachon, gardien de but originaire de Palmarolle, se souvient d'un moment marquant impliquant Gordie Howe.

« Le plus beau souvenir, ç'a été ma première partie dans la Ligue nationale avec le Canadien contre Détroit. Et le premier lancer de la partie, j'avais un break away [échappée] de Gordie Howe de la ligne bleue à aller jusqu'au net [filet] et j'ai été quand même assez chanceux, je l'ai arrêté, ça fait que ça m'a gardé dans la ligue pendant 16 ans », affirme Rogatien Vachon.

Gordie Howe avait par ailleurs joué au forum de Rouyn en 1952 lors d'un match entre les Red Wings de Détroit et les Blackhawks de Chicago.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine