Retour

Moyens de pression prévus par les professeurs dès la rentrée scolaire

La rentrée scolaire se fera cette année sous le signe d'une négociation entre les enseignants et le gouvernement du Québec. Sur le territoire de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, ce sont plus de 3200 enseignants qui accueilleront des milliers d'élèves dans quelques jours. Et ces enseignants ont l'intention d'appliquer des moyens de pression pour démontrer leur mécontentement.

Avec les informations de Sandra Ataman

En juin dernier, les enseignants de la région ont adopté à 95 % un plan d'action en vue de la rentrée scolaire, cet automne. Il prévoit le respect du contrat de travail c'est-à-dire 32 heures de travail par semaine à l'école.

« On veut démontrer vraiment à notre employeur et au gouvernement la plus value qui est apportée par le bénévolat que les enseignantes font justement et ce que ça apporte au système d'éducation », affirme le président du syndicat de l'enseignement de l'Ungava et de l'Abitibi-Témiscamingue (SEUAT), Luc Gravel.

Il ajoute que le plan a été élaboré pour minimiser les impacts sur les élèves. Luc Gravel croit plutôt que ce sont les demandes patronales qui affecteront la réussite et la persévérance scolaire. « On veut augmenter le nombre d'élèves par groupe, on veut aussi diminuer les mesures d'aide aux élèves en difficulté, déplore-t-il. Ça, pour nous, ça ne peut pas faire autrement qu'influencer la persévérance scolaire. »

À la commission scolaire de l'Or-et-des-Bois, le message est clair. « J'ai demandé à tout le personnel de se recentrer [sur ce] pour quoi et pour qui on est là. Les autres éléments qui sont extérieurs de nos élèves, je pense qu'ils vont suivre leur cours, mais on doit se recentrer pour nos élèves et pour leur assurer tout au long de l'année, une belle année, avec des services de qualité, et de s'assurer qu'on ne vient pas perturber la qualité des services », soutient la directrice, Johanne Fournier.

D'autres mesures seront mises en place par le syndicat une fois l'année scolaire amorcée.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 domaines où les robots sont indispensables





Rabais de la semaine