Retour

Neuf CPE de la région se donnent un mandat de grève

Les neuf syndicats qui représentent 14 installations des Centres de la petite enfance (CPE) de la région se sont dotés d'un mandat de grève. Ils disposent de six jours de grève.

Pour la centrale syndicale, qui représente 11 000 éducatrices et éducateurs dans les CPE, la proportion de 94 % en faveur de ces jours de grève indique le ras-le-bol des syndiqués.

Les travailleuses et travailleurs sont sans contrat de travail depuis plus de deux ans. Les points en litige ont trait aux salaires, au régime de retraite, aux assurances et au nombre d'enfants par éducatrice.

Le président par intérim du Conseil central de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec pour la CSN, Donald Rheault affirme que « ces gens-là ont maintenu le réseau à bout de bras, depuis plusieurs années, depuis les deux dernières années entre autres parce qu'il y a eu plein de coupures dans l'ensemble des CPE. Ils ont tenu le fort. Alors je pense que le gouvernement doit dire à ces gens-là : "On reconnaît le travail que vous faites et on va vous récompenser dans ce sens-là". »

Les journées où les arrêts de travail pourraient avoir lieu restent à déterminer.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine