Retour

Nominations du Gala de l'ADISQ 2017 : l'Abitibi-Témiscamingue brille

Les artistes et industriels du monde de la musique d'Abitibi-Témiscamingue récoltent un nombre impressionnant de nominations en vue du Gala de l'ADISQ 2017. Le travail de Steve Jolin de 7ième Ciel records est celui qui se démarque le plus alors que Philippe B et Saratoga récoltent chacun deux nominations.

Un texte de Félix B. Desfossés

Les Disques 7ième Ciel au sommet

Le nom de 7ième Ciel, entreprise menée depuis l’Abitibi-Témiscamingue par Steve Jolin, se retrouve lié à une douzaine de nominations. La compagnie même est nommée dans les catégories Producteur de disques de l’année et Producteur de spectacles de l’année.

La tournée L’Osstidtour, produite par 7ième Ciel, récolte deux nominations, dont celle de Spectacle de l’année. Dans le même cadre, Christian-Adam Gilbert est nommé en tant que sonorisateur de l’année pour la tournée de spectacles L’Osstidtour.

7ième Ciel records est aussi derrière l’un des albums qui récolte le plus grand nombre de nominations, toutes catégories confondues. Le disque Les Frères Cueilleurs d’Alaclair Ensemble se retrouve nommé dans six catégories : Album de l'année - Hip-Hop, Auteur ou compositeur de l'année, Album de l’année - Choix de la critique, Vidéo de l’année, Pochette d’album de l’année, et Réalisateur de disque de l’année.

L’artiste KNLO et son album Long jeu, également produit par 7ième Ciel, obtient des nominations dans les catégories Album hip-hop de l’année et Révélation de l’année.

Le vidéoclip pour la chanson Peace & Love de Manu Militari, une autre production des disques 7ième Ciel, fait partie des meilleurs vidéo de l’année.

Finalement, l’artiste Koriass, protégé de Steve Jolin, se voit nommé par les interprètes masculins de l’année.

Les artistes de la région

Philippe B se trouve nommé dans la prestigieuse catégorie du Choix de la critique ainsi que dans Album folk de l’année pour son disque La grande nuit vidéo.

Le duo Saratoga, dont fait partie la Valdorienne Chantal Archambault, est aussi nommé dans la catégorie Album folk de l’année pour Fleur. L’industrie considère aussi le duo parmi les révélations de l’année.

Mario Peluso, originaire du Témiscamingue, est cité en compagnie de son groupe Les Hobo Hurleurs dans la catégorie Album country de l’année.

Liés à la région

La compagnie Costume records, cofondée par le Rouynorandien d’origine William Rondeau, récolte une nomination via son artiste Samito qui voit son disque par les meilleurs de la Musique du monde.

L’étiquette Simone records, fondée Sandy Boutin (aussi président du Festival de musique émergente d'Abitibi-Témiscamingue), récolte des mentions dans les catégories Maison de disques de l’année et Producteur de disques de l’année. Ariane Moffatt, liée à Simone records, voit son nom imprimé avec ceux des interprètes féminines de l’année. Les Hay Babies et Julien Sagot, dont les disques sont produits par Simone records, font partie des meilleurs albums alternatifs de l’année.

L’entreprise Bonsound, cofondée par Jean-Christian Aubry, ressortissant de Rouyn-Noranda, est établie depuis longtemps parmi les grands noms de l’industrie musicale québécoise. Cette année, on retrouve Bonsound citée dans les catégories Maison de disques de l’année, Maison de gérance de l’année et Producteur de spectacles de l’année. Safia Nolin, liée à Bonsound, est nommée parmi les interprètes féminines de l’année ainsi que pour l’Album de l’année – Réinterprétation. Les artistes Beyries et Lisa Leblanc, aussi sous contrat avec Bonsound, voient leurs dernières galettes citées parmi les meilleurs albums anglophones de l’année.

Les noms des gagnants et gagnantes seront révélés le 29 octobre prochain. Le Gala de l'ADISQ 2017 sera de nouveau animé par l'humoriste Louis-José Houde.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine