Retour

Nouveau contrat de travail pour les employés de Kiewit Nuvumiut, sous-traitant de Raglan

La soixantaine de travailleurs en charge de la confection et de l'entretien des routes à proximité de la mine Raglan ont accepté un nouveau contrat de travail dans une proportion de 84 %.

Avec les informations d'Émilie Parent-Bouchard

Ce nouveau contrat de travail prévoit une hausse salariale totale de 6,60 $ de l'heure, graduellement répartie sur les sept années du contrat, c'est-à-dire que le salaire moyen passerait d'environ 34 $ actuellement à une quarantaine de dollars de l'heure dans sept ans.

La prime de retraite a aussi été majorée à 1000 $ par année de service pour un maximum de 20 000 $.

L'employeur, l'entreprise Kiewit Nuvumiut, a aussi consenti à une bonification de la prime des travailleurs de nuit.

Le syndicat satisfait

Le représentant syndical du Syndicat des Métallos pour l'Abitibi-Témiscamingue, Harold Arsenault, se dit satisfait des gains enregistrés à la table des négociations.

« On a eu quelques journées de négociations intensives. On a fini tard la deuxième journée, mais de part et d'autre il y a eu de bons échanges. C'était de bonne guerre », témoigne-t-il.

La signature de la nouvelle convention devrait avoir lieu le lundi 11 juin. Par la suite, les employés pourront toucher à une augmentation rétroactive au 1er mai.

Les employés de Kiewit Nuvumiut ont un horaire de 21 jours de travail et de 14 jours de repos.

Plusieurs d'entre eux proviennent de l'Abitibi-Témiscamingue.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine