Retour

Nouvelle infestation de la livrée des forêts à prévoir cet été... voici quelques trucs préventifs

La livrée des forêts, cette chenille qui s'attaque massivement au feuillage des arbres dans certains secteurs de la région, sera de retour au cours de l'été 2017 selon le biologiste Roger Larivière. Toutefois, il est possible de se préparer à l'affronter.

À surveiller : des oeufs sur les branches

Roger Larivière explique qu'il est possible d'identifier où ont été pondus les oeufs de la livrée des forêts et de les détruire avant leur éclosion. Ils se retrouvent sur des branches d'arbres autour desquelles se trouvent des bagues d'oeufs de chenilles. Ces bagues peuvent compter de 200 à 300 oeufs.

« L'année passée, le papillon femelle, aussitôt après être sorti du cocon, il y a eu accouplement avec un mâle et la femelle est allée faire ces bagues-là. La femelle, évidemment, ne prend pas de chance, elle choisit les branches les plus hautes, donc, les plus difficilement accessibles », observe le biologiste.

Comment procéder?

Cependant, la femelle papillon ne pond pas ses oeufs sur n'importe quel arbuste. Elle privilégie le tremble et certains autres arbustes de familles précises. Ainsi, il est possible de couper le bout des branches où se trouvent les bagues en grimpant dans un escabeau, une échelle ou en utilisant des sécateurs télescopiques. Une fois la branche coupée, « l'arbuste va se cicatriser et se protéger », affirme Roger Larivière.

« Le gros avantage, c'est qu'à cette période-ci de l'année, on voit les bagues sur les branches », dit-il.

Prévention

Une fois cette étape terminée, il est également possible de préparer les arbres qui se trouvent sur notre terrain à faire face aux invasions à venir. Roger Larivière propose d'utiliser de la vaseline ou de la graisse à véhicule automobile pour faire une bague autour du tronc des arbres. L'eau savonneuse peut aussi être efficace, comme certains insecticides biologiques.

Une nouvelle infestation à prévoir

Selon le biologiste, différents indicateurs permettent de croire que la livrée des forêts reviendra en force cet été. « Je pense que ça va commencer à diminuer cette année et on va aller vers une baisse de la courbe des populations, croit-il, mais, vous savez, on est dans une région où il y a du tremble. On est dans une forêt jeune parce qu'il y a eu beaucoup de coupes. Alors quand 50 % de nos forêts sont peuplées par du tremble, on encourage l'épidémie en quelque sorte. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine