Retour

Objectif atteint pour le 20e Téléthon de La Ressource : un demi million de dollars récoltés

Le 20e Téléthon de La Ressource pour personnes handicapées de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec a permis d'amasser plus d'un demi million de dollars dimanche soir.

« On est vraiment, vraiment contents parce qu'on sait que la population de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec est encore, après 20 ans, derrière nous et nous fait confiance, fait valoir le directeur général de La Ressource, Rémy Mailloux, de passage dans nos studios lundi matin après une courte nuit. C'est une roue qui tourne, les gens donnent des sous parce qu'ils sentent qu'on aide bien les personnes handicapées. »

Le président de l'organisme, Denis Trudel, dit pour sa part être soufflé par la générosité des gens de la région.

C'est quand même merveilleux pour une population de moins de 150 000 personnes, de ramasser 500 000 dollars, c'est un ratio per capita de plus de 3,50 $, c'est un excellent rendement, c'est exceptionnel.

Denis Trudel, président de La Ressource pour personnes handicapées de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec

Des besoins à la hauteur de la générosité des gens de la région

Avec près de 2000 membres, La Ressource assure que cet argent sera utilisé à bon escient. « On a des demandes, si on voulait, on pourrait dépenser un million de dollars, on a des demandes pour. Sauf qu'on est obligés de se rationner, d'aller aux demandes les plus importantes, les plus vitales et les plus urgentes », poursuit M. Trudel.

Équipement spécialisé, fournitures médicales, adaptation de domicile, les services dispensés par La Ressource sont effectivement multiples, renchérit Rémy Mailloux.

« Oui, il y a des programmes gouvernementaux qui répondent aux besoins des personnes handicapées, mais le Téléthon vient en quelque sorte colmater les brèches de ces programmes-là, explique-t-il. Plus précisément, quand il manque de budget, les personnes handicapées se trouvent devant un délai d'attente énorme. Le Téléthon permet de colmater ce manque. »

Le défi de la pérennité

Le surplus récolté permet de travailler à l'intégration des personnes handicapées dans leur quotidien, ajoute M. Mailloux, des dons qui sont de toute manière bienvenus pour assurer la pérennité de La Ressource.

« Notre plus grand défi actuellement à La Ressource, c'est d'assurer la pérennité de l'organisme, poursuit M. Trudel, précisant que le financement gouvernemental que l'organisme reçoit du gouvernement depuis les 20 dernières années est passé de 10 000 à 12 700 dollars. Pour s'assurer de rendre notre mission auprès des personnes handicapées, ça prend le financement. L'argent, c'est le nerf de la guerre. »

Plus d'articles

Commentaires