Retour

Obtenir un diplôme en travaillant chez Technobois de Val-d'Or, une réalité maintenant possible

Les jeunes adultes qui fréquentent l'entreprise d'insertion Technobois, de Val-d'Or, pourront désormais obtenir une qualification reconnue par le ministère de l'Éducation. Une collaboration entre l'entreprise, la Commission scolaire de l'Or-et-des-bois et le Centre local d'emploi de Val-d'Or permet d'offrir une formation professionnelle de métier semi-spécialisé comme manoeuvre de scierie. Ce nouveau projet vise a développer la persévérance, le sens des responsabilités et à favoriser l'employabilité.

Avec les informations de Sandra Ataman

Apprendre en entreprise

Une quinzaine d'employés travaillent le bois dans cette entreprise de réinsertion sociale. Parmi eux, Steeve Papatie, 36 ans, est sans diplôme. Il veut tout simplement avoir une meilleure vie . « Voir ce qui se passe à l'extérieur de ma communauté, me développer plus, développer mes compétences et mon potentiel, devenir plus autonome, devenir plus responsable », précise-t-il. Il pourra maintenant obtenir un certificat de formation à un métier semi-spécialisé reconnu par le ministère de l'Éducation.

« Ça leur ouvre des portes », souligne le président de Technobois, Denis Lefebvre. Il applaudit cette nouveauté qui va, selon lui, donner une motivation supplémentaire aux jeunes adultes. « Ça ajoute un élément de formation aux participants dans le sens que ceux-ci vont sortir avec une certification, ajoute-t-il. Ils vont être plus confiants et ça va les aider aussi à se trouver de l'emploi par la suite parce qu'ils vont avoir un minimum d'heures de formation qui vont être inscrites sur un papier qui va les encourager. »

Pour obtenir leur certificat, les participants devront suivre une formation théorique de 900 heures, en plus de réussir une formation pratique en entreprise. Ils apprendront à acquérir certaines attitudes, par exemple, comment réagir avec les collègues ou arriver à l'heure. Ils développeront aussi leur esprit d'initiative et leur sens des responsabilités.

Une formule flexible

Pour réaliser ce projet, Technobois s'associe au Centre de formation générale des adultes de la Commission scolaire de l'Or-et-des-bois et au Centre local d'emploi de Val-d'Or.

« Les élèves référés par Technobois, eux autres obtiendront la diplomation de manoeuvre en scierie, mais on peut avoir des gens d'ailleurs qui viennent s'inscrire », explique la directrice de la formation générale adulte de la Commission scolaire de l'Or-et-des-Bois, Guylaine Sabourin. « Ils vont suivre les cours avec les élèves de Technobois, mais vont pouvoir faire leurs stages à l'extérieur. Par exemple, il peut y avoir des gens référés par le Centre local d'emploi qui vont venir faire les cours théoriques et vont apprendre leur métier ailleurs en ville. »

Plus d'articles

Commentaires