Retour

Opération Nez rouge : 2 600 raccompagnements effectués en Abitibi-Témiscamingue

Opération Nez rouge dresse un bilan positif de sa campagne qui s'est terminée le 31 décembre 2016. En Abitibi-Témiscamingue, ce sont plus de 2 600 raccompagnements ont été effectués.

À Rouyn-Noranda, Opération Nez rouge a réalisé 933 raccompagnements. Il s'agit de 300 de plus que l'an dernier.Malgré cette augmentation, trois soirées ont dû être annulées. Selon le président du comité organisateur à Rouyn-Noranda, Carl Bergeron, la disponibilité des bénévoles pour des soirs de semaine a été plus difficile.« Le niveau d’implication est là, c’est certain. Mais dans toutes les soirées qu’on a eues, il y en a certaines où on a dit avoir suffisamment de bénévoles. Les jeudis soir, toutefois, sont problématiques puisque les gens travaillent le lendemain. On se pose sérieusement la question s'il faut revoir la formule. »À Val-d'Or et Amos, ce sont respectivement près de 600 et 450 raccompagnements qui ont été effectués et à La Sarre, on dénombre un total de 631 raccompagnements.

Bilan national positif

Les organisateurs de l'Opération Nez-Rouge dressent un bilan positif de leur 33e édition, malgré les conditions météo difficiles. Les tempêtes de neige ont forcé l'annulation de cinq soirées de service. Les 43 000 bénévoles au Québec ont effectué près de 59 000 raccompagnements, un nombre relativement stable depuis quelques années selon le fondateur d'Opération Nez-Rouge, Jean-Marie De Koninck.À l'échelle canadienne, Opération Nez Rouge a effectué plus de 78 000 raccompagnements cette année, grâce à près de 56 000 bénévoles, de la Colombie-Britannique au Nouveau-Brunswick.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine