Retour

Parc Opémican : Gilles Chapadeau accuse Luc Blanchette de faire du « recyclage d'annonce »

L'ancien député péquiste Gilles Chapadeau accuse le député de Rouyn-Noranda-Témiscamingue Luc Blanchette de faire du « recyclage d'annonce ».

Celui qui avait préparé le terrain pour l'annonce de la création du parc Opémican réalisée par Pauline Marois en 2013 est d'avis que ce genre d'attitude entretient le cynisme à l'égard de la classe politique.

Gilles Chapadeau ajoute que le PQ avait consenti à consacrer 40 millions de dollars au projet au début de 2014 en vue d'une ouverture en 2017.

« M. Blanchette se spécialise dans le recyclage d'annonce, dénonce Gilles Chapadeau. Cette annonce-là a déjà été faite en janvier 2014. Il nous annonce ça comme si c'était une bonne nouvelle. C'était une bonne nouvelle c'était en janvier 2014. La mauvaise nouvelle, c'est que ça aura pris 2 ans pour que le projet, finalement, puisse voir le jour et que les travaux puissent commencer. [...] On a perdu 2 ans. Ils ont repoussé l'ouverture du parc en 2019. »

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité