Parcourir près de 7000 kilomètres en vélo en Asie. C'est l'aventure que viennent de réaliser Anne-Marie Nadeau et Marc Lemoine, un couple de Rouyn-Noranda.

Une rencontre d’Annie-Claude Luneau

Anne-Marie Nadeau et Marc Lemoine m’accueillent dans leur appartement de Rouyn-Noranda, moins d’une semaine après leur retour en terre abitibienne. Ils ont visité le Vietnam, le Laos, la Thaïlande, le Myanmar et la Malaisie.Les traces de leur périple sont bien visibles : les vélos trônent au milieu du salon et les photos de voyage tapissent les murs, cadeau d’un ami pour souligner leur retour.Sans oublier les centaines de photos bien à l’abri dans leurs ordinateurs, que j’explore avec eux.

À la découverte de l’Asie du Sud-EstDébut du voyage à Hanoï au Vietnam, un pays de 80 millions d’habitants, où la circulation est dense et la pollution bien présente.Un premier pépin se dresse sur la route du couple d’aventuriers : Marc brise une pédale de son vélo.

Marc doit donc se contenter d’une pédale de fortune pour parcourir les mille kilomètres qui le séparent encore du Laos!

Heureusement, une fois au Laos, ils découvrent « le paradis du vélo », aux dires d’Anne-Marie.Même constat en Thaïlande, où ils empruntent des petites routes de campagne, peu fréquentées par les touristes, qui leur permettent de découvrir de véritables merveilles.

Mais les routes isolées amènent d’autres défis. Elles sont parfois difficiles à parcourir avec un vélo de route. Les deux cyclistes l’admettent : ils s’ennuyaient parfois de leur vélo de montagne!

Ajoutez à cela la chaleur parfois accablante, au-dessus des 40 degrés Celsius, qui a forcé les voyageurs à ajuster leur horaire.« On partait à 6 h du matin pour arrêter avant midi », explique Anne-Marie.Dernier droitNous arrivons au bout de l’album photo, signe que le voyage tire à sa fin.Dernier pays visité : la Malaisie, en pleine période du ramadan. Une heureuse coïncidence qui a permis au couple de faire de belles rencontres.

Anne-Marie explique que chaque soir, le couple se rendait dans un petit marché. « Le soir il y a un marché, dans chaque ville, chaque village, il y a un marché pour le ramadan et les gens nous invitaient à manger avec eux », raconte-t-elle.Avant de les quitter, je demande à Anne-Marie Nadeau et Marc Lemoine s’ils ont l’intention de répéter l’expérience.La réponse ne se fait pas attendre : « On en parlait pendant le voyage, de notre prochain voyage ! », avoue Marc.

Pour écouter l'entrevue complète diffusée à l'émissin Région zéro 8, cliquez ici.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine