Retour

Pénurie de personnel dans les restaurants de Val-d'Or

La pénurie de main-d'oeuvre dans la restauration se fait encore sentir à Val-d'Or. Le restaurant Mikes vient d'annoncer qu'il sera fermé les mardis pour une période indéterminée puisqu'il a de la difficulté à recruter du personnel. Mais il n'est pas le seul à vivre ce problème.

Avec les informations de Sandra Ataman

Restaurant fermé à contrecoeur

C'est à contrecoeur que le propriétaire du restaurant Mikes de Val-d'Or, Éric Vachon, a pris la décision de fermer son restaurant les mardis.

Il aurait besoin d'une dizaine d'employés supplémentaires pour répondre à la demande qui est sans cesse grandissante.

« On a une situation économique en mouvement, on a de plus en plus de clients, de demande et on a de moins en moins de personnel en place », mentionne Éric Vachon.

Le manque de main-d'oeuvre touche d'autres restaurants

Le restaurant Tim Hortons de Val-d'Or vit le même problème, même que la situation y est particulièrement difficile cette année, selon le gérant, Olivier Tremblay.

« La restauration rapide, c'est exigeant, souvent les personnes trouvent ça difficile et quittent après une semaine, deux semaines. On a d'autres années qu'on a manqué de personnel, cette année c'est particulier », explique Olivier Tremblay.

Le copropriétaire du restaurant St-Hubert de Val-d'Or, Marco Corriveau, constate que le travail n'est plus au coeur des priorités des jeunes.

Il ajoute, tout comme le propriétaire du restaurant Mikes, que l'activité économique reliée au domaine minier a des répercussions sur la rétention du personnel.

Plus d'articles