Retour

Perception des taxes par Airbnb : pas suffisant, selon Jean-Pierre Frigon

Le gouvernement du Québec et la plateforme de location de logements, Airbnb, ont conclu un accord sur le prélèvement de la taxe touristique. Le vice-président de l'Association des hôteliers de l'Abitibi-Témiscamingue, Jean-Pierre Frigon, c'est un pas dans la bonne direction, mais ce n'est pas suffisant.

Avec les informations de Jocelyn Corbeil

Le gouvernement du Québec et la plateforme de location de logements, Airbnb, ont conclu un accord sur le prélèvement de la taxe touristique. À compter du premier octobre, Airbnb percevra automatiquement la taxe de 3 et demi pour cent sur l'hébergement au nom des personnes qui utilisent sa plateforme et remettra les sommes perçues au gouvernement.

En 2016, près d'un million de voyageurs ont visité le Québec en utilisant les services d'Airbnb. Le total des taxes sur l'hébergement aurait été de plus de 3,5 millions de dollars s'il y avait eu entente à ce moment.

« La taxe d'hébergement est loin de nos revendications, souligne Jean-Pierre Frigon. C'est un pas dans la bonne direction, mais ce n'est pas suffisant. Le gouvernement a voulu faire un premier pas, mais nous on va les talonner encore plus. Nous on veut une équité fiscale pour que les gens qui font de l'hébergement touristique au Québec aient tous les mêmes contraintes légales et fiscales à respecter et ce but n'est pas atteint avec l'annonce que le gouvernement a faite. »

Plus d'articles

Commentaires