Retour

Pierre Flynn en Abitibi : formule rock et nouvelles perspectives

Pierre Flynn sera à Rouyn-Noranda ce soir et à Val-d'Or demain. L'auteur-compositeur-interprète et ex-leader du groupe Octobre est passé quelques fois dans la région au cours des dernières années. Alors qu'il avait habitué le public à une formule en solo, il est maintenant de retour avec un groupe et une formule plus rock.

Retour au rock

« C'est mon premier show avec un band depuis à peu près 12 ans. Alors pour moi, disons que j'avais hâte de refaire ça. C'est des retrouvailles », dit-il, d'emblée. Accompagné par un groupe de quatre musiciens, Pierre Flynn dit parfois avoir l'impression de retrouver la dynamique de son premier groupe, Octobre. Toutefois, sans renier le passé, il dit vouloir regarder en avant. Il n'a pas l'intention de refaire ce qu'il a fait à la fin de son adolescence. Mais il garde tout de même au moins une pièce d'Octobre dans les spectacles de cette tournée pour ses admirateurs de la première heure.

D'ailleurs, ceux qui le suivent depuis longtemps reconnaîtront sur scène un de ses vieux amis, le bassiste Mario Légaré. « J'ai un vieux complice, un 13e homme rapaillé, qui est Mario Légaré, avec qui j'ai commencé à faire de la musique quand j'étais ado. On est les vétérans du band », ricane-t-il.

Et bien qu'il soit entouré d'un groupe rock qui peut franchement déménager, Flynn ne veut pas perdre la proximité avec son public.

Des origines en Abitibi

En 2015, Pierre Flynn offrait l'album intitulé Sur la terre à son public, son premier disque de matériel original en 14 ans. Là-dessus, il a posé une pièce douce et nostalgique intitulée Duparquet dans laquelle il parle des racines abitibiennes de sa mère.

« Maman me parlait, tout au long de ma jeunesse, de son enfance en Abitibi. C'était toujours romanesque. C'était toujours des beaux paysages. C'était l'enfance, c'était la magie. Je m'étais toujours dit que j'allais dessiner ce paysage. Donc, il y a une douzaine d'années, je me suis assis avec ma mère avec un magnétophone et j'ai fait une entrevue avec ma mère, relate l'artiste. Et elle m'a raconté tous ses souvenirs de Duparquet, parce qu'elle a passé son enfance là, à peu près jusqu'à l'âge de 10 ans. C'est ça que je raconte dans la chanson. »

Non seulement parle-t-il de sa mère, mais aussi de sa fille sur l'album Sur la terre. Il y propose de nouvelles perspectives sur son existence. « Quand ça fait longtemps qu'on n'a pas fait un album, on ne peut pas passer à côté de nos proches, des gens qui comptent pour nous, de ce qui nous inquiète, de ce qui nous réjouit. On fait un tour du jardin, si vous voulez. Ça revient à la vie. C'est ça le thème », réfléchit-il.

Pierre Flynn est en concert au Théâtre du cuivre de Rouyn-Noranda le 23 mars ainsi qu'à la salle Félix-Leclerc de Val-d'Or le 24 mars.

Plus d'articles

Commentaires