Retour

Plus de 70 organismes communautaires de l'Abitibi-Témiscamingue en grève

Plus de 70 organismes communautaires de l'Abitibi-Témiscamingue seront en grève lundi et mardi.

Ils font partie des 1200 organismes de partout dans la province qui revendiquent le respect de l'autonomie des organismes communautaires et la reconnaissance de leur travail comme moteur du progrès social. Ils demandent également un meilleur financement à la mission globale, l'indexation annuelle des subventions et la fin des compressions budgétaires et un réinvestissement majeur dans les services publics et les programmes sociaux.

Ann-Julie Asselin, agente à la concertation régionale des organismes communautaires de l'Abitibi-Témiscamingue croit que ce moyen de pression est devenu nécessaire.

« Ça fait déjà au moins trois ans que les organismes communautaires militent pour un meilleur financement. À l'époque, on a avait eu des annonces de rehaussement financier de la part du gouvernement en place, mais lorsqu'il y a eu un changement, tout ce rehaussement-là a été annulé. Il y a quelques, années, on avait fait signer une pétition, 75 000 noms avaient été déposés à l'Assemblée nationale, il y a eu des rencontres avec les députés, il y a eu plusieurs actions, comme une grande manifestation nationale à l'automne 2013, où il y avait 5000 représentants [...] », rappelle-t-elle.   

Lundi, à 14 h, un rassemblement est organisé devant le Centre Goyette-Ruel à Amos.

À Val-d'Or, c'est à 15 h, au campus de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, que la mobilisation a lieu et à Rouyn-Noranda, de 10h30 à 13 h devant la Ressourcerie Bernard-Hamel.

Plus d'articles

Commentaires