Retour

Plusieurs municipalités du Témiscamingue ont de l'intérêt pour la biomasse

Au Témiscamingue, plusieurs municipalités souhaitent utiliser la biomasse forestière pour chauffer leurs bâtiments.

Parmi les municipalités qui ont montré de l'intérêt à utiliser un chauffage collectif à la biomasse forestière, Belleterre souhaite baisser sa facture de chauffage d'environ 30 000 dollars par année, explique le maire Bruno Boyer.

« On a quand même quelques infrastructures dont notre église qui coûtent beaucoup, beaucoup de sous, dit-il. C'est quelque chose qu'on aimerait envisager de chauffer à la biomasse, puis qu'il y a des gens qui seraient intéressés dans la municipalité aussi de s'investir puis de pouvoir chauffer avec ça. Ça serait intéressant. »

Partenariat avec l'industrie du bois

Pour Ville-Marie qui souhaite aussi participer, l'objectif est de soutenir l'économie locale. 

« On a une industrie à Ville-Marie qui est LVL Global, et moi je pense que l'avenir dans beaucoup de choses, c'est de faire du maillage intelligent, de soutenir notre industrie, explique le maire Bernard Flebus. C'est sur que si on voit qu'il y a une possibilité économique de biomasse, le premier interlocuteur vers qui on va se tourner c'est LVL Global. »

La MRC de Témiscamingue doit d'abord mener une étude pour déterminer le potentiel exploitable de cette matière sur son territoire.

Selon le préfet Arnaud Warolin, l'implantation de chaudières à biomasse forestière va encourager les municipalités à utiliser une énergie renouvelable et à faire des économies.

« Nous en avons beaucoup au Témiscamingue des bâtiments qui sont chauffés à l'huile, fait valoir le préfet. Il y a vraiment un intérêt d'économie directe. Deuxièmement, on participe à l'économie locale de notre municipalité, parce que le bois, il va être exploité ici, donc c'est un support à l'économie locale, de la création d'emploi et peut-être [même le développement d'une] filière intéressante. »

Les municipalités peuvent obtenir de l'aide du provincial et du fédéral pour remplacer leur système de chauffage.

Plus d'articles

Commentaires