Retour

Pornographie juvénile et crimes contre la personne à la hausse à Gatineau en 2017

Dans son bilan annuel 2017, le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) rapporte qu'il y a eu une augmentation de 12 % des crimes contre la personne sur son territoire, entre autres en raison d'une hausse des cas de violence conjugale, et une hausse de 108 % des cas de pornographie juvénile par rapport à l'année précédente.

Plus particulièrement, 65 % des cas de pornographie juvénile supplémentaires découlent de dossiers transférés par la Sûreté du Québec (SQ) et le Service de police d'Ottawa (SPO), 35 % proviennent de dénonciations de citoyens et 13 % sont issus d'activités de sextage entre adolescents.

Cette augmentation préoccupe grandement certains conseillers, dont la conseillère du district de Limbour, Renée Amyot, qui s'est interrogée sur cette hausse de cas.

« Est-ce qu'on fait face à un phénomène de société grandissant drôlement inquiétant ou si c'est simplement parce qu'on est mieux outillé pour les dépister ? » a demandé Mme Amyot au chef Harel.

Le chef du SPVG, Mario Harel, a indiqué qu'en effet, les policiers avaient de meilleurs outils pour lutter contre ce fléau, mais il a également dit que les criminels eux aussi ont aussi de meilleurs outils.

« Le cryptage des appareils technologiques fait en sorte que même avec des mandats de perquisition, les policiers sont incapables de pénétrer dans des téléphones ou des ordinateurs, parce qu'ils sont chiffrés avec des technologies qu'on n'est pas capable de rentrer [sic] », a expliqué M. Harel.

Pour prévenir les cas de pornographie juvénile issus du sextage entre adolescents, le chef Harel rappelle que le SPVG a lancé l'an dernier une campagne dans les médias sociaux. Le mot-clic #GardeÇaPourToi a rejoint 17 000 personnes sur Twitter et 214 000 sur Facebook. Par ailleurs, la page web du SPVG sur cette campagne a été consultée 3000 fois.

Violence conjugale à la hausse

La hausse des cas de violence conjugale a également interpellé plusieurs conseillers.

Il y a eu 12 % de cas supplémentaires de crimes contre la personne en 2017 à Gatineau, alors que les crimes contre la propriété ont chuté de 1 %.

Toutefois, plus de la moitié de l'augmentation des crimes contre la personne, soit 57 %, est attribuable à plus d'agressions armées et de menaces liées à des problèmes de violence conjugale.

Les agressions sexuelles et autres crimes sexuels ont également connu une hausse importante, de 24 %, passant de 320 en 2017 par rapport à 258 en 2016.

Pour la conseillère du district de l'Orée-du-Parc, Isabelle Miron, le phénomène peut se manifester lorsqu'il y a de l'incertitude économique ou un stress qui touche les familles. Les ratés du système de paye Phénix des fonctionnaires fédéraux et les inondations l'an dernier pourraient avoir contribué selon elle à une augmentation de la violence conjugale.

Le chef Harel n'a toutefois pu corroborer les dires de la conseillère. Mais il a indiqué que l'Outaouais est une région où le taux de violence conjugale est l'un des plus élevés.

Le SPVG obtient l'aide du Centre d'aide aux victimes d'actes criminels (CAVAC) pour accompagner les victimes et dit travailler avec d'autres organismes à la prévention de ce genre de crime.

« On veut vraiment travailler avec nos partenaires pour réduire le taux de violence conjugale dans notre région », a-t-il dit.

Infractions routières et autres

Par ailleurs, les cas de conduite avec facultés affaiblies par l'alcool ou les drogues sont en baisse, respectivement de 22 et de 25 % par rapport à 2016.

Les policiers ont également remis moins de constats d'infraction, en raison d'une baisse de patrouilleurs sur les routes lors des inondations du printemps et durant l'été.

Le SPVG entend poursuivre plusieurs projets de prévention du crime cette année, comme l'unité d'intervention de crise (UNIC) pour les cas de santé mentale, pour lutter contre l'itinérance, la révision des plaintes d'agressions sexuelles classées non fondées, un rapprochement avec les groupes ethnoculturels et le développement d'une stratégie communautaire.

Plus d'articles