Retour

Portes ouvertes sur les fermes en Abitibi-Témiscamingue

Trois fermes de l'Abitibi-Témiscamingue ont reçu le public aujourd'hui pour une Journée portes ouvertes. L'événement est organisé par l'Union des producteurs agricoles (UPA) depuis 14 ans.

Avec les informations d'Émélie Rivard-Boudreau

Dans la MRC d'Abitibi, le producteur bovin Vincent Boisvert a ouvert ses portes aux visiteurs.

Il explique avoir changé la manière de travailler dans sa ferme pour contenter les employés.

« 44 heures de moyenne, depuis le début de l'année, que les employés ont fait, par semaine. J'ai été assez stricte pour instaurer ce système-là. On est bien contents tout le monde. J'ai amélioré la qualité de mon fourrage, j'ai amélioré mes parcs de vêlage en mettant beaucoup de litière et je ne donne aucun grain sur la ferme. Aucun animal n'a de ration de grain », a-til expliqué.

Plusieurs exposants invités

Une douzaine de kiosques de producteurs maraîchers et d'artisans étaient également sur place.

Sylvie Pomerleau, de la ferme Chalpaga de St-Félix-de-Dalquier qui était sur place en a profité pour exposer le fruit de son travail.

« Faire connaître nos alpagas et démontrer nos produits qu'on fait à partir de nos alpagas. On a la laine, qui a été transformée, à partir de la fibre, on a des savons que je confectionne au lait de chèvre et que je feutre avec la fibre de nos alpagas. On a différents autres produits aussi dérivés de la laine d'alpagas. »

Plus d'articles

Commentaires