Retour

Poursuite contre un chirurgien : Louise Journeault se confie

La femme qui poursuit le docteur Bechara Baz pour 180 000 dollars s'est confiée à Radio-Canada. Louise Journeault affirme que sa qualité de vie a été grandement diminuée depuis une intervention chirurgicale en juin 2015. « Ce n'est pas drôle de souffrir comme ça », lance la femme de 52 ans.

Un texte de Claude BouchardLe 12 juin 2015, Louise Journeault a subi une ablation de la vésicule biliaire à Rouyn-Noranda. Elle a été opérée par le docteur Baz Bechara. À son réveil, il lui apprend qu'elle doit être transférée à Montréal.« Il me dit qu'il a fait une incision sur mon foie. Ouf, je ne savais plus quoi faire. C'était une catastrophe pour moi », dit-elle.Au moment de son congé, le chirurgien note égalenent un trauma au cholédoque. Louise Journeault a été transférée à au CHUM - Hôpital St-Luc le 15 juin où elle a subi plusieurs tests en vue d'une chirurgie deux mois plus tard.Au cours de l'été, elle a souffert d'une jaunisse et de démangeaisons. Elle a dû porter un drain.

Louise Journeault a été hospitalisée de nouveau au CHUM - Hôpital St-Luc du 19 au 25 août 2015. Le 20 août, elle est opérée une seconde fois.Elle a dû subir une reconstruction complète des voies biliaires. Aujourd'hui, elle dit vivre avec des séquelles permanentes de cet épisode.

Par ailleurs, elle garde une large cicatrice de sa deuxième opération à l'abdomen.

Louise Journeault a intenté sa poursuite le 5 octobre en Cour supérieure.

Elle réclame 175 000 dollars pour les dommages non pécuniaires qui incluent les douleurs, les souffrances, le stress, la perte de jouissance de la vie et le préjudice esthétique et 5000 dollars pour les déboursés.Jointe au téléphone, l'avocate du Dr Bechara Baz a décliné notre demande d'entrevue et a mentionné vouloir laisser la justice suivre son cours.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine