Retour

Procès de Léo Boulet : une preuve importante aurait été détruite par erreur

Le dossier de Léo Boulet reviendra devant la cour le 23 février prochain. Ce matin, l'avocat de la défense, Me Claude Boulianne, a mentionné devant le juge Marc Grimard avoir de l'information selon laquelle un élément important de la preuve avait été détruit par erreur.

L'avocat a dit qu'il n'avait jamais eu à composer avec ce genre de situation en 15 ans de pratique. Il s'agit d'un élément central de preuve à son avis.

La Couronne n'a pas voulu commenter à cette étape des procédures.

Me Boulianne a demandé le report du dossier et est à la recherche d'une solution juridique pour pallier le manque.

Léo Boulet fait face à six chefs d'accusation pour des événements qui remontent au 20 janvier 2015, dont voies de faits graves et d'avoir déchargé intentionnellement une arme à feu prohibée.

L'accusé n'a pas encore répondu aux chefs d'accusation.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine