Retour

Projet d'une maison de soins palliatifs pour La Sarre

La Sarre pourrait bientôt avoir sa maison de soins palliatifs. Le comité derrière le projet de la maison Le Passage de l'aurore se donne deux ans pour concrétiser la réalisation d'une maison de soins palliatifs, en Abitibi-Ouest.

Ailleurs, des villes comme Rouyn-Noranda, Val-d'Or et Amos peuvent déjà compter sur de telles installations.

Des projets semblables ont déjà été tentés, tout comme des sondages sur ce service, mais les installations disponibles en milieu hospitalier semblaient convenir à la population. « Par la suite, il y a eu les autres maisons en région qui ont été mises sur pied et le fait que les gens en fin de vie qui provenaient de l'Abitibi-Ouest et qui utilisaient les autres maisons, le besoin est devenu plus essentiel en Abitibi-Ouest », explique Geneviève Bisson, membre du comité du projet Le Passage de l'aurore.

Actuellement, ce sont principalement les maisons de soins palliatifs d'Amos et de Rouyn-Noranda qui accueillent les patients en fin de vie de l'Abitibi-Ouest. 

Le Passage de l'aurore est actuellement incorporé comme organisme à but non lucratif et s'est déjà noué à plusieurs partenaires comme un entrepreneur général, une pharmacie, un comptable, un planificateur financier et un notaire. 

Les prochaines étapes pour l'organisation seront d'entreprendre une évaluation des besoins, un plan d'affaires et, éventuellement, une campagne de financement. 

Le Passage de l'aurore a pour objectif d'offrir quatre lits. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine