Retour

Projet de loi sur l'aide médicale à mourir : Christine Moore a voté contre une motion de renvoi en comité parlementaire

La députée du NPD d'Abitibi-Témiscamingue, Christine Moore, a voté contre une motion de renvoi en comité parlementaire du projet de Loi C-14, hier, à la Chambre des communes. Il s'agit du projet de loi qui vise à encadrer l'aide médicale à mourir au Canada.

Les députés ont tout de même adopté la motion dans une proportion de 235 pour et 75 contre en deuxième lecture.

Christine Moore est la seule députée du Nouveau parti démocratique à s'être prononcée contre de texte de loi.

« Je ne suis pas contre l'aide médicale à mourir, mais je suis contre le fait qu'on la mette de l'avant avant même que les soins palliatifs ne soient disponibles, explique-t-elle. Pour moi, ça n'a pas de sens, au niveau de la séquence logique, d'offrir aux gens de mourir avant même de pouvoir leur offrir les soins palliatifs qu'ils pourraient obtenir. Dans les maisons de soins palliatifs à chaque année on court après les dons, on voudrait avoir plus de lits, on a énormément de demande, on ne répond pas à toute cette demande-là. »

Christine Moore affirme qu'elle a vu des situations où des patients ont dû finir leur vie à l'hôpital, en raison d'un manque de place dans les maisons de soins palliatifs.

La députée est infirmière de profession.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine