En compagnie du chien Sky, le Franco-Ontarien Martin Murray va parcourir 775 kilomètres en ski de l'île Ward Hunt pour atteindre le pôle Nord géographique. Sa passion pour accomplir de grandes aventures est née lors de la Traversée du lac Abitibi.

Martin Murray s'est récemment rendu à Palmarolle pour rencontrer des amis avec qui il avait traversé le lac Abitibi. C'est à cet endroit qu'il a d'ailleurs effectué un dernier exercice pour se pratiquer avant de se rendre au pôle Nord.

« Ma première traversée du lac Abitibi était en 2004. Ensuite, j'y ai participé toutes les années et maintenant, c'est le résultat de ces aventures », raconte l'aventurier.

Contrairement au lac Abitibi, l'océan Arctique est un plateau polaire en mouvement, ce qui augmente les dangers d'ouverture d'eau. « On se prépare pour ça », affirme Martin Murray, confiant.

Un compagnon de voyage important

Dans sa préparation, Martin Murray doit aussi penser à la sécurité de Sky, le chien nordique qui l'accompagne.

« Pour la nuit, j'apporte un manteau pour l'aider à combattre le froid. Aussi, je vais m'assurer que le chien dorme sur un matelas, dans le vestibule de la tente », explique Martin Murray.

Martin Murray apporte également des médicaments pour le chien, au cas où il aurait des blessures ou de l'inflammation.

Un journaliste suivra l'aventure

L’équipe de Radio-Canada Ontario suivra l’évolution du périple de l’aventurier franco-ontarien en temps réel. C'est le journaliste Frédéric Pepin qui assurera le suivi de ce périple. Il ira même au pôle Nord à la rencontre de la petite équipe à la fin de l’expédition.

Plus d'articles