Retour

Quatre chefs d'accusation contre Danik Laporte suite à une arrestation lors d'une manifestation à Rouyn-Noranda

L'agent sociopolitique du Regroupement d'éducation populaire de l'Abitibi-Témiscamingue (REPAT), Danik Laporte fait face à quatre chefs d'accusation en lien avec les événements vus ci-haut. L'arrestation avait été très médiatisée en avril dernier.

Il avait été arrêté en avril dernier à la suite d'une manifestation costumée dans les bureaux du député de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Luc Blanchette.

Danik Laporte est accusé d'avoir empêché, interrompu ou gêné l'emploi, la jouissance ou l'exploitation légitime d'un bien, c'est-à-dire du bureau de Luc Blanchette, pour une valeur dépassant 5000 $.

Il est aussi accusé d'avoir volontairement entravé un agent de la paix dans l'exercice de ses fonctions, de voies de fait contre deux agents de la paix et de s'être évadé d'une garde légale.

Danik Laporte devra revenir devant le tribunal le 13 février.

Plus d'articles