Retour

Québec solidaire demande au gouvernement de refuser le tracé d'Énergie Est au Québec

Québec solidaire (QS) en Abitibi-Témiscamingue demande au gouvernement de refuser le passage de l'oléoduc Énergie Est de TransCanada sur territoire Québécois.

QS s'inquiète des conséquences possibles d'un déversement, même si le pipeline ne passerait pas directement dans la région.

« On s'est toujours intéressés au tracé, affirme le porte-parole de Québec solidaire dans la région, Guy Leclerc. On a attendu à l'automne. Il y a déjà des démarches entreprises au Témiscamingue. La situation, c'est que le tracé passe en Ontario et longe sur 125 kilomètres le lac Témiscamingue. C'est sur le bassin versant du Témiscamingue. Donc, tout incident qui se produit au cours de ce 125 kilomètres-là peut faire des dommages irréparables au lac Témiscamingue. »

Le promoteur du projet Énergie Est, TransCanada, n'a pas voulu commenter cette sortie.

L'entreprise a récemment demandé une suspension de 30 jours de sa demande d'examen à l'Office national de l'énergie.

Plus d'articles

Commentaires