Retour

Réactions positives au changement de propriétaire de l'usine Norbord de Val-d'Or

L'usine de Norbord de Val-d'Or change de propriétaire. La compagnie vient de s'entendre avec l'entreprise Louisiana-Pacific Corporation. Norbord cède son usine de Val-d'Or à Louisiana-Pacific en échange de l'usine de Chambord au Saguenay-Lac-Saint-Jean. 

Avec les informations de Sandra Ataman

Réouverture de l'usine en 2018 ?

Louisiana-Pacific Corporation à l'intention de fabriquer du revêtement extérieur à partir de feuille d'OSB.

L'acquisition de l'usine de Norbord de Val-d'Or, fermée depuis 2012, va permettre de répondre à la demande grandissante dans ce secteur d'activité selon la compagnie.

La direction souhaite rouvrir l'usine de Val-d'Or en 2018.

« C'est sûr qu'au niveau des emplois, ce que je peux vous dire c'est qu'une usine de l'ampleur de Val-d'Or, on parle d'environ 120, 130, 140 emplois. C'est environ 30 de plus que lorsque l'usine roulait à plein régime. Une conversion dans une usine de revêtement extérieur ça demande plus d'employés, plus de travail qui est non mécanisé », explique le porte-parole de Louisiana-Pacific, Jean-François Mongeau.

La compagnie Norbord croit que le changement de propriétaire pour son usine de Val-d'Or sera positif pour la communauté.

« Chacune des usines respectives cadre beaucoup mieux avec les stratégies des compagnies respectives donc on pense que ça ne peut être que positif pour la communauté de Val-d'Or, nos anciens employés », a précisé le directeur général Alain Légaré.

La Corporation de développement industriel et commercial de Val-d'Or voit favorablement l'arrivée de Louisiana-Pacific Corporation.

Le commissaire industriel, Jean-Yves Poitras, veut solliciter une rencontre dans les plus brefs délais.

« Pour voir les vraies intentions et aussi voir comment on peut s'arrimer, tout le monde, vers une stratégie qui va mener à une réouverture. »

Une lueur d'espoir, selon le maire

Le maire Pierre Corbeil croit que la transaction entre Norbord et Louisiana-Pacific est une lueur d'espoir pour l'usine de Val-d'Or.

Pierre Corbeil s'est entretenu avec la direction de Lousiana-Pacific. La Ville de Val-d'Or est d'ailleurs prête à accompagner la nouvelle entreprise. Elle sera à l'affût des développements.

« Je pense que là-dedans on doit y voir une lueur d'espoir pour du développement à venir. Définitivement qu'on va être aux aguets, et qu'on va voir comment on peut accueillir ce nouveau citoyen corporatif là. Voir comment on peut supporter le développement de ses projets pour l'usine ici », a fait savoir le maire.

La transaction devrait être conclue au début du mois de novembre.

 

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque