Retour

Récolte des foins : moins de fermes adhèrent au programme d'assurance de la Financière agricole

C'est la saison des foins pour les agriculteurs de la région. Pour la plupart, ils ont effectué leur première récolte à la fin du mois de juin et effectueront leur deuxième dans la prochaine semaine, si la température le permet. Cette coupe à venir est d'autant plus importante, car la première était de moyenne qualité et de moins en moins de fermes de la région adhèrent au programme d'assurance pour la récolte des foins.

Avec les informations d'Émélie Rivard-Boudreau

La première coupe a été sensiblement bonne pour Paul Tenhave et son fils... mais le printemps froid en a affecté quelque peu la qualité, indique Jean-Philippe Tenhave. « Vu qu'il a fait froid ce printemps, puis durant la première coupe, il n'y avait pas beaucoup de légumineuses, plus de graminées, puis les graminées, c'est moins fort en protéines », dit-il.

Ce manque pourrait occasionner des coûts supplémentaires à la ferme, poursuit Jean-Philippe : « Il va falloir qu'on change nos suppléments, des suppléments peut-être plus protéiques, peut-être un peu plus cher... on ne sait pas.. C'est sûr ça peut amener des coûts supplémentaires ».

Dans quelques jours, la coupe pourrait s'améliorer, croit Paul Tenhave. « Ça va être plus riche en protéine. Parce qu'il fait plus chaud. Les légumineuses, elles sortent plus, parce qu'eux autres ont besoin plus de chaleur », indique-t-il.

La saison des foins est importante pour la Ferme laitière... d'autant plus qu'elle n'adhère pas à l'assurance de la Financière agricole pour cette récolte. Une tendance marquée dans la région, selon le président régional de l'Union des producteurs agricoles, Sylvain Vachon. « C'est à la financière agricole à se poser des questions par rapport à l'offre de service qu'ils ont », croit-il.

Plusieurs producteurs de la région considèrent que cette assurance ne répond pas bien à leurs besoins. La Financière a donc entamé des discussions pour ajuster son assurance récolte des foins. Selon elle, une incompréhension de ce programme pourrait également être à l'origine de certaines insatisfactions.

Plus d'articles

Commentaires