Après un référendum tenu dimanche, les citoyens du chemin Héron-Bleu et chemin des Merles décident de rester à Rapide-Danseur. 13 personnes ont voté pour la fusion avec la municipalité de Duparquet et 32 ont voté contre.

Depuis près de 3 ans, des résidents des chemins des Merles et Héron-Bleu avaient entrepris des démarches pour demander un référendum pour quitter Rapide-Danseur. Ils se plaignaient du mauvais entretien des chemins, été comme hiver.

Plus d'articles

Commentaires