Retour

Rencontre avec l'auteure Marie-Millie Dessurault de retour du Salon du livre de Montréal

Le Salon du livre de Montréal se déroulait au cours des derniers jours. Plusieurs auteurs d'Abitibi-Témiscamingue se sont rendus au prestigieux événement pour présenter des livres qu'ils ont produits au cours de la dernière année. Parmi ceux-ci, Marie-Milllie Dessureault, de La Sarre, y présentait son premier roman intitulé Maudits bas jaunes. De retour à La Sarre, elle a accordé une entrevue à l'émission Le Radio-Magazine pour revenir sur son expérience.

« Ça a été une expérience assez fascinante. J'étais déjà allée une fois en tant que "fille qui magasine des livres", et là, comme auteure, je mesure vraiment l'ampleur du salon. C'est fou à quel point c'est grand, à quel point c'est immense et à quel point il y a énormément de gens qui y vont. Et de rencontrer les lecteurs, c'est vraiment une source de motivation incroyable », a souligné l'auteure d'entrée de jeu.

Elle notamment pu profiter de l'occasion pour tisser des liens avec l'équipe de sa maison d'édition, De Mortagne, ainsi qu'avec d'autres auteurs de sa maison d'édition.

Pour la jeune auteure, qui n'était même pas sûre de vouloir écrire un roman au moment où elle a commencé la rédaction de Maudits bas jaunes, l'expérience semble avoir été emballante.

Plus d'articles

Commentaires