Retour

Rentrée scolaire à Rouyn-Noranda : optimisme budgétaire et hausse d'achalandage

C'est jour de rentrée scolaire aujourd'hui pour près de 5000 élèves à Rouyn-Noranda. Bien que cette rentrée se fasse sous le signe de l'optimisme budgétaire, la Commission scolaire de Rouyn-Noranda (CSRN) a enregistré une nouvelle augmentation du nombre d'élèves qui fréquentent ses établissements. Une situation qui nécessite que la direction travaille à l'ébauche de plans de construction de nouvelles écoles.

Avec les informations de Jean-Marc Belzile

La fin des compressions budgétaires?

Yves Bédard, directeur général de la CSRN, entrevoit la fin des compressions gouvernementales. « Les années sombres sont derrière nous, croit-il. C'est un vent de fraîcheur qui arrive, on lance ça en grande. Au niveau budgétaire il va falloir continuer de faire attention parce qu'on n'est pas en surplus, mais je pense que les équipes-écoles ont fait des miracles dans les dernières années. Je pense qu'ils vont être capables de comprendre que pour 1 an ou 2, on va devoir continuer de faire attention. »
La CSRN a, en effet, adopté hier son premier budget équilibré en 4 ans. Le budget 2016-2017 en est un de 69,4 millions de dollars.

Daniel Camden, président de la CSRN affirme que « c'est une rentrée tournée vers l'avant, tourné vers l'élève, on arrête de se casser la tête pour faire des économies de bout de chandelle. Je pense que c'est très positif comme rentrée. Les gens sont contents de rentrer à l'école, ils voient le côté positif, ils voient la lumière au bout du tunnel et je pense que ça, c'est significatif. »

La CSRN pourrait-elle manquer de place?

Cepepdant, la commission scolaire connait une deuxième hausse d'achalandage consécutive dans ses écoles primaires. Il y a près de 2600 inscriptions cette année, soit 150 de plus que l'an dernier. Une situation qui fait en sorte que certaines écoles sont remplies à pleine capacité.

C'est le cas de l'école Le Prélude, de Notre-Dame-de-Grâce et des deux établissements scolaires d'Évain.

Pour faire de l'espace, la commission scolaire a réuni près de 250 élèves de niveau préscolaire au pavillon Monseigneur-Pelletier.

Une expérience qui sera enrichissante selon M. Bédard. « Je pense que ça va amener une dynamique extraordinaire, dit-il. Imaginez-vous une école qui est remplie de jeunes de 5 ans et moins, ce n'est pas rien, mais je ne suis pas inquiet, il y a une équipe ici absolument extraordinaire : enseignantes, techniciennes en éducation spécialisée qui vont gérer ça, je pense, de main de maître. »

Des projets de construction à l'étude

La CSRN admet toutefois que si le nombre d'élèves continue d'augmenter, il n'y aura pas suffisamment de places d'ici quelques années. M. Bédard affirme qu'un projet de construction de 2 nouvelles écoles est à l'étude.

« On travaille actuellement sur un projet d'ajout d'espaces qu'on espère aller présenter à Québec le plus rapidement possible, indique-t-il. Il faut aller leur expliquer notre situation particulière à Rouyn-Noranda. Moi, même si j'ai de la place à D'Alembert ou à Beaudry, je ne peux pas envoyer des élèves de Rouyn-Sud là-bas. Alors qu'à Montréal, ça se peut. Les distances ne sont pas les mêmes, alors il faut aller expliquer notre situation. »

D'ailleurs, on apprenait récemment que parmi les scénarios à l'étude, la CSRN envisage la possibilité de voir le Fonds de solidarité FTQ financer la construction de nouvelles écoles.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine