Retour

Reprise des travaux de la Commission Viens à Val-d'Or

Les travaux de la Commission d'enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics ont repris lundi matin à Val-d'Or.

Avec les informations de Thomas Deshaies

La professeure de droit à l'université d'Ottawa, Aimée Craft, était la seule témoin de la journée. Elle a parlé de l'importance de reconnaître les traditions juridiques autochtones lors de son témoignage.

Elle a aussi expliqué qu'il existait des lois autochtones avant la colonisation, et que l'on se doit, maintenant, de les redécouvrir.

La cohabitation entre les différentes traditions juridiques est souhaitable, selon la professeure.

Aimée Craft a dénoncé le mythe entretenu par certains chercheurs à l'effet que les autochtones vivaient dans un monde anarchique avant l'arrivée des Européens. « Ce que ces chercheurs-là disaient, c'est tellement pas correct, parce que les relations de négociation de traité, les relations diplomatiques entre les nations existaient pendant des milliers d'années dans ce territoire. Avant l'interaction avec les blancs », explique-t-elle.

Les audiences se dérouleront pour les deux prochaines semaines à Val-d'Or, avant de se poursuivre à Montréal.

Dans les prochaines semaines, plusieurs citoyens autochtones viendront partager leurs expériences en lien avec les services publics visés par la commission d'enquête.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les glucides mettent-ils notre santé en jeu?





Rabais de la semaine