L'Abitibi-Témiscamingue enregistre des retards dans la réalisation des semis. Selon le plus récent relevé de la Financière agricole du Québec, 100 % des semis ont été réalisés pour le blé, le maïs-grain et le soya.

Mais pour le canola, l'ensemencement est fait à 55 % tandis que pour la culture de l'orge et de l'avoine, le niveau se situe à 25 %. La plantation de la pomme de terre est réalisée à 15 % seulement, le niveau le plus bas dans la province.

Le rapport de l'organisme qui assure les revenus des producteurs agricoles du Québec note que des prorogations de dates de fin de semis ont été nécessaires en raison du printemps tardif et des pluies abondantes.

L'organisme remarque aussi qu'au 13 juin, l'humidité du sol était en surplus dans la région de l'Abitibi-Témiscamingue.

À la même période l'année dernière, presque l'ensemble des semis avaient été complétés dans la région.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine