Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT) confirme que, selon l'analyse des coûts et des espaces disponibles à même le projet de radiothérapie, il sera possible d'y ajouter un volet oncologique.

Ainsi, les activités de chimiothérapie et d'oncologie qui s'exercent à l'intérieur de l'Hôpital de Rouyn-Noranda seront regroupées au sein de la nouvelle structure, afin d'éviter le déplacement des patients en traitement.

Par écrit, le CISSS mentionne que le centre de radiothérapie offrira des services à l'ensemble de la population de l'Abitibi-Témiscamingue, mais que chaque hôpital de la région maintiendra son offre de service en oncologie déjà existant.

Le CISSS confirme aussi que les travaux d'analyse et de mesures du terrain ont débuté et que le chantier sera lancé pour l'été. La livraison est toujours prévue pour 2021.

Par ailleurs, le CISSS-AT poursuit ses discussions avec la Société canadienne du cancer et la Fondation québécoise du cancer pour ce qui est de l'hébergement des patients en traitement.

Le lieu d'hébergement n'est d'ailleurs pas encore déterminé.

Le CISSS n'accordera pas d'entrevue sur le sujet.

Plus d'articles