Retour

Rouyn-Noranda veut mettre en valeur son patrimoine bâti

La Ville de Rouyn-Noranda veut valoriser son patrimoine bâti. Un dépliant a été préparé pour que la population découvre la richesse des bâtiments historiques de la municipalité.

« Une étude a été faite il y a pas mal de temps, en 2003, et qui a répertorié des bâtiments intéressants dans la ville de Rouyn-Noranda », explique Marie-Claude Leclercq, présidente du comité histoire et patrimoine de la Ville de Rouyn-Noranda. L'auteure de la recherche a identifié 176 bâtiments intéressants. De ce lot, elle en a retenu 56 à mettre en valeur.

Mme Leclercq souligne que de nombreux styles architecturaux rendent Rouyn-Noranda d'autant plus intéressante. « Il y a plusieurs variétés de styles parce qu'il y a eu beaucoup d'influence et il y a plusieurs communautés qui sont venues, notamment des communautés de langue anglaise et aussi des communautés de langue française », dit-elle.

« À Noranda, vous avez des bâtiments influencés par l'architecture d'origine anglaise d'Angleterre et d'autres bâtiments, du côté de Rouyn surtout, influencés par l'ancienne colonisation du sol, des maisons de style québécois », continue-t-elle.

Le style « boomtown » est, bien entendu, un des courants architecturaux primordiaux, mais certains bâtiments ont aussi le style anglais « Four Square » ou encore le style français « Beaux-Arts ».

Le comité histoire et patrimoine de la municipalité propose maintenant à la population deux circuits pour découvrir le patrimoine architectural de Rouyn-Noranda.

Un projet de règlement

La Ville de Rouyn-Noranda a bel et bien l'intention de favoriser la conservation du patrimoine bâti, mais, pour le moment, aucune enveloppe budgétaire n'est attachée à cette initiative.

Un projet de règlement est toutefois à l'étude, précise Lise Paquet, coordonnatrice administrative des services communautaires et de proximité. Ce règlement inclurait deux volets, soit un programme-conseil aux propriétaires, ainsi qu'un programme financier.

Le projet à l'étude pourrait aussi circonscrire certains secteurs d'intérêt avec l'objectif de « respecter le paysage de ces quartiers-là », explique Mme Paquet. Des endroits tels que le « quartier des dirigeants » ou le secteur commercial de la 7e rue à Noranda pourraient, par exemple, être « protégés » par un éventuel règlement.

Mme Paquet souligne qu'en plus du dépliant présenter aujourd'hui, le comité histoire et patrimoine a produit de nombreuses activités pour faire la promotion du patrimoine bâti, comme des quiz, rallyes ou chroniques.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine