Retour

Rouyn-Noranda veut une enquête provinciale sur la discrimination et le racisme dans les forces de l'ordre et la justice

Le conseil municipal de Rouyn-Noranda a répondu présent à la demande d'appui de la Ville de Matagami d'exiger du gouvernement une commission d'enquête provinciale sur la discrimination et le racisme dans les forces de sécurité publique et l'administration de la justice au Québec lors de la séance du conseil municipal de lundi soir.

La Ville de Matagami avait adopté une résolution en ce sens dans la foulée de la crise qui a secoué Val-d'Or quant aux allégations de femmes autochtones concernant des abus policiers.

Adoptée en décembre dernier, cette résolution fait également référence à un récent rapport du Barreau du Québec quant aux lacunes observées dans l'administration et dans l'accès à la justice dans le Nord-du-Québec.

Le maire suppléant de Rouyn-Noranda, Marc Bibeau, explique que la ville de Matagami a fait parvenir des lettres à d'autres administrations municipales pour appuyer cette résolution.

« C'est en lien avec ce qu'on a connu à Val-d'Or il y a quelque temps et aussi ce qu'on a vécu au niveau national, la disparition des femmes autochtones, par exemple, indique-t-il. C'est une demande d'appui de la Ville de Matagami. Il faut comprendre que la Ville de Matagami a quand même une proximité avec les Autochtones en étant directement sur le territoire et en étant des partenaires avec les communautés cries du Nord-du-Québec. Donc, c'est eux qui ont initié la résolution. »

La ministre des Affaires autochtones, Carolyn Bennett, a aussi interpellé les provinces quant à leurs responsabilités envers les Autochtones.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine