Retour

Santé mentale : un nouveau programme du CISSS-AT pour éviter la judiciarisation excessive

Le Centre intégré de santé et de service sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT) a lancé le Programme d'accompagnement justice-clientèles vulnérable de l'Abitibi-Témiscamingue (PAJ). Créé en partenariat avec 14 organisations, le programme vise à offrir une alternative à la judiciarisation à des personnes aux prises avec différents problèmes de santé mentale ou de déficiences intellectuelles qui ont commis un délit mineur.

Avec les informations de Guillaume Rivest

L'agent de planification, de programmation et de recherche au CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue, Thierry Simard, explique le fonctionnement du programme.

« Une personne commet un délit et elle est interceptée par le policier. Le policier observe que la personne ne se sent pas bien et qu'elle a peut-être des indices de problématiques au niveau de la santé. Dans le formulaire qu'il envoie au procureur, il va cocher une référence vers ce programme-là. Le procureur de la couronne va parler à l'avocat de la défense. Celui-ci va présenter le projet [à la personne arrêtée]. Si la personne est admissible au niveau de la sécurité publique, il va y avoir une référence à l'intervenante pivot », explique-t-il.

Pour la juge en chef de la Cour du Québec, Lucie Rondeau, ce genre de programme permet d'éviter que le système de justice prenne en charge des personnes qui auraient besoin d'un soutien du système de santé. « Il faut accepter le principe que toutes les situations délictuelles ne doivent pas nécessairement se retrouver devant les tribunaux et que l'intérêt public justifie parfois qu'on ait recourt à d'autres mesures que le système judiciaire pour répondre aux besoins de la personne en cause, pour éviter la récidive, et ultimement [assurer la protection du public] », indique-t-elle.

Le programme sera d'abord déployé à Val-d'Or durant un an pour ensuite couvrir l'ensemble de la région.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine