Retour

Semaine québécoise de la déficience intellectuelle : faire tomber les préjugés, une affiche à la fois

Les élèves en intégration sociale du Centre de formation générale des adultes l'Horizon de Val-d'Or, qui sont parfois victimes de discrimination, veulent faire tomber les préjugés qui les affectent : ils ont profité de la semaine québécoise de la déficience intellectuelle pour présenter un projet d'affiches de grand format les mettant en vedette.

Avec les informations de Sandra AtamanTwitterCourriel

Les affiches sont exposées dans la cafétéria du Centre de formation générale des adultes l'Horizon. Elles présentent les étudiants qui ont une déficience intellectuelle. Sur chaque affiche, on peut aussi lire une pensée positive.

« Le monde pourra plus nous respecter, nos handicaps, nos déficiences, on va plus se faire aimer des autres personnes normales, croit Martin Galarneau, qui a participé au projet. On va moins se faire dire : ''regarde la gang d'handicapés, la gang de ci, la gang de ça''. »

Intégration sociale

« Nos élèves en intégration sociale sont intégrés dans une école aux adultes, renchérit l'enseignante en intégration sociale, Audrey Gagné. Il y a les élèves du régulier qui sont ici, donc on côtoie chaque jour les élèves du régulier. Notre but c'est de faire tomber les préjugés et d'intégrer davantage [les élèves en intégration sociale] pour que les autres élèves voient comment ils sont beaux. »

Le Centre l'Horizon accueille une quarantaine d'étudiants avec une déficience intellectuelle. L'enseignante Dania Raymond travaille à développer leur autonomie. « C'est un peu plus la vie courante, c'est vraiment de leur apprendre à s'intégrer à comment vivre en société », explique-t-elle.

Les affiches seront exposées de façon permanente.

Plus d'articles

Commentaires