Retour

Senneterre veut plus de ressources ambulancières

La Ville de Senneterre veut avoir de nouvelles ressources ambulancières pour couvrir les besoins de sa population.

Elle appuie Ambulance Senneterre qui demande au Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT) d'augmenter les effectifs ambulanciers sur son territoire.

Le conseil municipal de Senneterre a adopté une résolution, adressée notamment au ministre de la Santé Gaétan Barrette, qui réclame aussi la fin des horaires de faction pour les remplacer par des horaires à l'heure.

La Ville de Senneterre, les municipalités de Belcourt et de la Paroisse de Senneterre comptent plus de 4 000 habitants et elles sont desservies par une seule ambulance de jour, de soir et de nuit.

Le maire Jean-Maurice Matte, explique que la grandeur du territoire de la région complique parfois les interventions.

« Cette réalité territoriale là et cette réalité de gens, de touristes qui viennent et de gens qui ne connaissent pas le territoire amènent des interventions au niveau de la santé bien souvent en milieu éloigné, explique le maire. Le fait ne pas avoir une ambulance et le fait de ne pas avoir des factions à l'heure, fait en sorte qu'il y a toujours des délais supplémentaires qui sont dus à ce manque d'effectif ambulancier là. »

Le ministère surveille la zone

Par courriel, le service des relations avec les médias du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) affirme que l'augmentation du nombre d'ambulances dépend de l'évaluation qu'il fera des besoins de la population et promet de surveiller de près la zone de Senneterre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le secret derrière les trop longues douches de ce jeune homme...





Rabais de la semaine