Retour

Soccer, musique, tricot... que pratique la famille cette année?

Avec l'arrivée imminente de la rentrée scolaire, c'est aussi la période de sollicitation et d'inscription des activités sportives, sociales et culturelles dans la région. Des villes de l'Abitibi-Témiscamingue ont regroupé les organismes qui proposent des activités sous un même toit, afin de faciliter le choix des familles.

À La Sarre, samedi avant-midi, était le quatrième Salon des loisirs. Trente-cinq exposants et des démonstrations de danse, d'haltérophilie et de Kung Fu étaient présentés pour inspirer les visiteurs. À Lorrainville, au Témiscamingue, c'était la 3e édition du Salon du sport, du plein air et du loisir culturel. Malgré la baisse du nombre d'exposants, l'événement a attiré plus de 200 visiteurs.

Simon Gélinas, de Lorrainville, accompagne ses enfants pour les inscrire à des activités sportives. Le plus jeune d'entre eux jouera du soccer, une première dans la famille. « C'est un bel horaire, qui s'adapte bien à notre mode de vie », témoigne-t-il. 

De plus en plus de jeunes sont intéressés par ce sport selon le président du club de soccer FC Temis. « On peut voir qu'il y a quand même beaucoup de jeunes qui participent l'été plus spécifiquement », constate Pascal Lafrenière.

Baisse d'exposants et d'achalandage de certaines activités

Le club de tir Les faucons du Témiscamingue offre des activités telles que l'initiation à l'arc ou encore l'éviscération des animaux. Par le passé, le club attirait jusqu'à 300 abonnés, mais ce nombre a baissé. « Dû à un paquet de facteurs, pénurie de munitions, les armes montent de prix et toutes, on a moins d'achalandage », explique le président, Mario Pinard.

Les visiteurs ont remarqué une diversification de l'offre de service, malgré la baisse des exposants. Leur nombre est passé de 26 en 2013 à 19 cette année. Le comité d'organisation veut se pencher sur cette question avant la prochaine édition.

Plus d'articles

Commentaires