Retour

Soins de santé en A-T : François Gendron critique sévèrement Philippe Couillard et Gaétan Barrette

Le député d'Abitibi-Ouest François Gendron critique vivement le gouvernement libéral et ses analyses sur l'état des services de santé en Abitibi-Témiscamingue. Plus tôt cette semaine, le premier ministre du Québec Philippe Couillard soutenait « qu'il n'y a pas eu de coupes budgétaires en santé depuis 2014, il y a eu un ralentissement de la croissance des budgets. »

Avec les informations de Marc-Olivier Thibault

C'est un discours qui ne correspond pas aux faits, selon le député péquiste François Gendron. « C'est vraiment se moquer de la population et là j'en ai soupé. Ça va faire. Je les reçois les gens, les travailleurs et les travailleuses du réseau de la santé. J'ai tout ce qui s'est passé j'ai pas envie de vous refaire la liste de tout ce qu'on a vécu avec un accouchement sur le perron d'un hôpital qui n'est pas ouvert », tonne-t-il.

Le ministre de la Santé Gaétan Barrette a soutenu ce matin a l'émission Des matins en or qu'il reviendra dans les prochaines semaines pour faire une annonce dans le dossier du Centre de radiothérapie. Une annonce qui a été faite à de nombreuses reprises dans le passé, par plusieurs ministres différents et les délais s'accumulent déplore le député Francois Gendron.

« Essayez de m'expliquer comment un ministre de la Santé peut se présenter en Abitibi et redire ce qu'il a dit ce matin : "Bien là, je vais revenir dans quelques semaines pour annoncer ce qu'on a annoncé quatre fois." C'est ça qu'il a dit », rappelle M. Gendron.

Gaétan Barrette a aussi annoncé que des médecins ont été recrutés qui vont arriver au Témiscamingue cet automne.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine