Retour

Sondage de la MRC du Témiscamingue : les résultats connus

La MRC du Témiscamingue a dévoilé hier les résultats d'un sondage qu'elle a mené auprès des citoyens lors d'une soirée publique à Lorrainville.

Avec les informations de Boualem Hadjouti

Le sondage non scientifique mené depuis mai a porté sur les structures et services municipaux.

Sur une population de 15 000 habitants, un peu plus de 1000 ont répondu aux questions de la MRC.

Les citoyens interrogés sur les regroupements de services et les fusions

La MRC voulait savoir ce que pensent les citoyens des fusions municipales et des regroupements de services, entre autres.

Le préfet Arnaud Warolin explique que la région fait face à plusieurs défis et que le statu quo n'est plus une option.

« On est une petite population, un immense territoire, de plus en plus de responsabilités, des coûts de services par rapport à la capacité des citoyens à payer qui a atteint une limite, a expliqué le préfet. Donc les élus, de façon unanime, ont dit il faut trouver des solutions. »

67 % des répondants sont pour des regroupements de services, mais 55 % ne sont pas encore prêts pour des fusions municipales.

Fusions municipales : l'exemple de Rouyn-Noranda

Les deux points ont été abordés lors de la soirée, avec notamment une longue présentation de l'avocat Bernard Barrette sur les avantages de la fusion des municipalités de Rouyn-Noranda.

« La principale chose que le regroupement des municipalités à Rouyn-Noranda a eue depuis 2002, c'est l'harmonie dans le discours pour le développement économique de la ville [...] et ça a permis aussi d'éviter des augmentations drastiques du compte de taxes. »

Le maire de Ville-Marie n'est pas prêt de suivre l'exemple de Rouyn-Noranda

Le maire de Ville-Marie, Bernard Flebus, dit qu'il est prêt à parler de fusion, mais il s'oppose au modèle appliqué à Rouyn-Noranda.

« C'est intéressant les chiffres de M. Barrette, Rouyn-Noranda, une MRC-une ville, mais c'est 40 000 habitants, a-t-il dit. Il faut faire attention quand on veut à tout prix, comme ce soir, mettre de l'avant une MRC-une ville. »

La MRC promet de ne pas imposer de modèle de fusion ou de regroupement aux municipalités.

Plus d'articles

Commentaires