Retour

SOPFEU : prudence en forêt à l'approche de la Saint-Jean

À la veille du long congé de la Fête nationale du Québec, la Société de protection des forêts contre le feu invite à la prudence en forêt.

Avec les informations d'Émilie Parent-Bouchard

Le risque d'incendie varie présentement de modéré à élevé au Témiscamingue et à très élevé, voire extrême plus au nord.

La SOPFEU rappelle donc qu'avant d'allumer un feu de camp, on doit dégager le sol de toutes matières combustibles comme l'herbe, les brindilles et les feuilles mortes et prévoir de l'eau à proximité.

Le feu devrait aussi avoir une dimension maximale d'un mètre de diamètre et on doit être en mesure de le surveiller de manière constante.

Il est également de mise de l'éteindre en l'arrosant et en mélangeant bien les cendres pour s'assurer qu'aucune source de chaleur ne subsiste.

La SOPFEU estime que les activités récréatives en forêt sont la cause de près de 130 incendies responsable de la destruction de 2 500 hectares de forêt par année.

Plus d'articles