Retour

Suspension des claims de Copper One près de Lac Barrière: la compagnie appellera de la décision

La Copper One affirme avoir été avisé, hier, par écrit que gouvernement du Québec suspendait ses claims d'exploration valides dans le secteur du lac Barrière. La Compagnie minière entend appeler de la décision du gouvernement.

Par voie de communiqué, Copper One affirme que la décision du ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles de suspendre ses claims est abusive et constitue un excès de compétence et elle estime que la décision sera renversée en appel par la Cour du Québec.

Elle affirme aussi être la seule compagnie minière à voir ses claims suspendus au Québec.

Le ministère a allégué des enjeux de sécurité publique dans son ordonnance de suspension, dont la « probabilité que des empêchements physiques d'exécuter les travaux d'exploration sur les claims […] serait mis en place par des tiers si des représentants de Copper One Inc. se présentaient dans le secteur du lac Barrière ».

Le ministère des Ressources naturelles a avisé Copper One, le 20 janvier dernier, de son intention de suspendre la validité de ses claims dans le secteur du Lac Barrière. Un délai de 15 jours lui est accordé pour accepter ou appeler de cet avis.

La communauté autochtone ont reproché au gouvernement du Québec de ne pas les avoir consultés avant d'accorder à nouveau des titres miniers à l'entreprise Copper One, qui souhaite effectuer de l'exploration sur leur territoire.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine