Retour

Taux de suicide élevé en A-T : la CSN demande au CISSS-AT de réinvestir en santé mentale

Le Conseil central de l'Abitibi-Témiscamingue-Nord-du-Québec de la CSN demande au Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT) de réinvestir dans ses différents programmes de santé mentale après qu'il ait été dévoilé cette semaine que la région a le taux de suicide le plus élevé du Québec.

Cette semaine, un rapport de l'Institut national de santé publique du Québec a dévoilé que l'Abitibi-Témiscamingue avait le taux de suicide le plus élevé du Québec.

Le président du Conseil central, Giacomo Bouchard, interpelle directement le président-directeur général du CISSS-AT, Jacques Boissonneault, lui demandant un réinvestissement en santé mentale. « Pourquoi, sachant ces statistiques-là, vous continuez à couper? demande-t-il. C'est insensé de faire des coupures quand on a le plus haut taux de suicide au Québec. […] On continue à couper là-dedans et à ne pas faire de prévention. Je pense que la question lui revient. »

Le taux de suicide en Abitibi-Témiscamingue est de 23 décès pour 100 000 personnes, alors que la moyenne québécoise est de 13,4.

Plus d'articles

Vidéo du jour


9 choses à savoir sur Meghan Markle