Retour

Taux de suicide élevé en A-T : la CSN demande au CISSS-AT de réinvestir en santé mentale

Le Conseil central de l'Abitibi-Témiscamingue-Nord-du-Québec de la CSN demande au Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT) de réinvestir dans ses différents programmes de santé mentale après qu'il ait été dévoilé cette semaine que la région a le taux de suicide le plus élevé du Québec.

Cette semaine, un rapport de l'Institut national de santé publique du Québec a dévoilé que l'Abitibi-Témiscamingue avait le taux de suicide le plus élevé du Québec.

Le président du Conseil central, Giacomo Bouchard, interpelle directement le président-directeur général du CISSS-AT, Jacques Boissonneault, lui demandant un réinvestissement en santé mentale. « Pourquoi, sachant ces statistiques-là, vous continuez à couper? demande-t-il. C'est insensé de faire des coupures quand on a le plus haut taux de suicide au Québec. […] On continue à couper là-dedans et à ne pas faire de prévention. Je pense que la question lui revient. »

Le taux de suicide en Abitibi-Témiscamingue est de 23 décès pour 100 000 personnes, alors que la moyenne québécoise est de 13,4.

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 faits que vous ignoriez sur les rêves





Rabais de la semaine