Retour

Technique de pilotage d'aéronefs : Guy Bourgeois réaffirme les besoins de la région

Le député d'Abitibi-Est, Guy Bourgeois, croit qu'il y a un réel besoin d'un programme de pilotage d'aéronefs dans la région.

Avec les informations de Tanya Neveu

Il a bon espoir que les discussions à venir entre le Cégep de Chicoutimi et le Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue mèneront à des ententes de gré à gré.

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a affirmé hier que le Cégep de Chicoutimi conserverait l'exclusivité du programme de pilotage d'aéronefs.

Même si l'établissement de Chicoutimi conserve le titre d'« École nationale », Guy Bourgeois estime que des collaborations sont envisageables.

« Moi, je pense qu'on va pouvoir trouver une voie de passage qui va correspondre à la fois à la réalité de l'École nationale de pilotage à Chicoutimi, mais également la possibilité de la formation de pilotes via le collège de l'Abitibi-Témiscamingue avec, entre autres, une collaboration tout à fait particulière avec les compagnies aériennes des communautés autochtones et inuites, parce qu'il y a un besoin pointu », déclare-t-il.

Le dossier est présentement entre les mains de la ministre de l'Enseignement supérieur, Hélène David.

Plus d'articles