Retour

Tembec abolira une vingtaine de postes à son usine de Témiscaming

Tembec va abolir une vingtaine de postes à son usine de Témiscaming le 20 juin prochain. Les compressions auront lieu à l'usine de cellulose de spécialité. L'objectif de la compagnie est d'améliorer l'efficacité de l'usine.

Le syndicat Unifor, qui représente les travailleurs, a l'intention de contester cette décision. Il s'agit d'une décision qui contrevient à la convention collective, selon le président de la section locale 233, Roger Gauthier.

« Notre clause de sécurité-emploi, dans le patron global de l'Est, secteur pâtes et papiers, prévoit certaines conditions où la compagnie peut faire des mises à pied. Les conditions par contre ne touchent pas le fait que la compagnie veut travailler plus efficacement », mentionne-t-il. 

Une décision dans les règles

Tembec assure que tout a été fait dans les règles. On affirme également que les employés touchés pourront demeurer à l'emploi de la compagnie jusqu'en septembre et faire du remplacement cet été.

« C'est toujours dans un souci d'assurer la pérennité des opérations, qui doivent être concurrentielles et rentables, si on veut rester sur un marché à long terme, c'est strictement dans cet esprit-là », répond la vice-présidente aux ressources humaines et affaires publiques chez Tembec, Lynda Coates.

Plus de 800 personnes travaillent à l'usine de Tembec à Témiscaming, dont 600 syndiqués.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine