Retour

Tembec suspend indéfiniment les activités à son usine de Senneterre

Tembec va suspendre indéfiniment les activités de son usine de sciage de Senneterre au Québec à compter de lundi prochain. 148 travailleurs seront affectés.

L'entreprise invoque la faiblesse persistante du prix du marché du bois d'œuvre en Amérique du Nord et les coûts d'approvisionnement en bois trop élevés dans la région de l'Abitibi-Témiscamingue.

Le PDG, James Lopez, précise que l'entreprise forestière poursuit ses discussions avec le gouvernement Couillard afin de trouver des solutions au coût trop élevé de la fibre.

« C'est certain que le dollar, d'un côté, peut sembler vouloir nous aider, mais disons que le marché a tellement chuté que le dollar ne suffit pas à nous aider. C'est en raison de la faiblesse des marchés en Amérique du Nord et, je vous dirais aussi, des coûts élevés d'approvisionnement qu'on a dans la région », précise Michel Lessard, vice-président gestion des ressources forestières et de la fibre chez Tembec.

Le maire de Senneterre, Jean-Maurice Matte, espère que le gouvernement agira afin d'aider l'industrie forestière. « Ce n'est jamais une bonne nouvelle lorsqu'on nous apprend une fermeture d'usine, dit-il. Cette fermeture-là est expliquée par des conditions de marché et ça, c'est des choses sur lesquelles on n'a pas beaucoup de « poigne », comme on dit. Par contre, on espère que le gouvernement du Québec va entendre ce message-là et, là où il peut agir, va agir dans l'industrie du sciage. »

Tembec exploite des usines principalement au Canada et en France et compte quelque 3250 employés.

Plus d'informations suivront.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité